Vous êtes ici : Accueil / Alain RONK constructions... / - Le Focke Wulf 190 / Construction de l'aile / Construction de l'aile du FW 190...

Construction de l'aile du FW 190...

Il est grand temps d'attaquer la construction de l'aile du FW 190...

 

L'aile est réalisée à partir de polystyrène extrudé. Le souci c'est qu'il n'existe pas (en stock chez les VRAIS grossistes) de planche dans ce matériaux ayant pour épaisseur, un minimum de 150 mm, et une surface de 1300 mm x 600 mm.
Du coup, deux planches de  80 mm sont collées face à face à la colle polyuréthane, pour obtenir une épaisseur finale 160 mm.
La découpe s'effectue au fil chaud. Au passage, merci à Olivier pour avoir "agrandit" son arc !
Petit rappel sur le principe de découpe au fil chaud : deux gabarits, un pour l'emplanture et l'autre pour le saumon, parfaitement découpés et positionnés pour la découpe de l'extrados.
Après avoir retiré la première "dépouille", positionnement des deux autres gabarits de découpe, pour découper l'intrados et donc, extraire le "profil" définitif. Avec ses 3 mètres 15 d'envergure, l'aile du Focke Wulf 190 a une épaisseur de près de 10,5 centimètres.

Et bien, ils ont l'air heureux ces deux là !
Et toc, une aile de FW 190 ! Bon d'accord, il reste encore un peu de boulot...
Un petit air songeur pris sur le vif...
Découpe du polystyrène, les deux acolytes doivent obligatoirement avancer en même temps. D'où les points de repères chiffrés et inscrits sur les gabarits de découpe.
Il est bien évidemment que les deux ailes ne se positionneront pas du tout comme çà, puisque le fuselage a été moulé pour recevoir directement une aile de chaque coté (Voir la rubrique correspondante) . Il n'empêche que l'on ne peut pas se priver de les relier entre elles !
Après avoir découpé chaque demi aile à la bonne longueur, il faut désormais découper l'emplacement du fourreau de clé d'aile. Le Focke Wulf a d'origine 6° de dièdre par aile. La clé d'aile a un diamètre de 40 mm et bien sûr, par définition, elle est droite ! Elle mesure 141 cms de long : 2 fois 42 cms pour les ailes, et 57 cms de traversée de fuselage. Il vaut mieux passer un certain temps pour tout bien caler afin que la découpe soit parfaite. Les deux demi ailes sont évidement découpées ensemble. A l'emplanture, le fourreau passera à 5 mm de l'extrados. A l'extrémité de la clé, il restera environ 12 mm avant l'intrados. L'emplanture étant déjà moulée au niveau du fuselage, plus rien n'est modifiable, en terme de calage, après cette découpe.
Le dessin du profil qui est tracé sur le gabarit de découpe du fourreau n'est qu'à titre indicatif. Néanmoins, pour les raisons évoquées ci-dessus, le positionnement du gabarit doit être très précis. C'est simple à faire : alignement du gabarit (rectangle parfait) sur le bord d'attaque et sur l'extrados. L'emplacement de la découpe se retrouve au bon endroit...
Il est préférable de faire tout çà à deux. Merci Olivier !!!
Il est à qui cet oeil visible au fond de la découpe ???  :wink:
La bonne humeur est de rigueur :razz: Positionnement rapide sur la pelouse des quatre morceaux et de la clé d'aile...
Maintenant, il faut faire le perçage coté emplanture sur le fuselage. Insertion provisoire du fourreau, puis de la clé...
...puis des demi ailes..., dérive verticale, vérification de l'horizontalité parfaite de la clé...
Pour une première (pré)mise en croix du FW 190, tout roule, c'est parfaitement aligné, les cotes sont respectées !!!
Découpe des deux nervures d'emplanture,
Puis collage "sous presse" à la colle polyuréthane. Il est préférable de ne pas oublier les futures fixations de l'aile, en l'occurrence, des prisonniers diamètre 6 mm insérés par la face collée de la nervure. Notez que les deux vis de 6 mm vissées dans les prisonniers, empêcheront la colle de remplir les deux filetages...  ;-)
Cà commence à ressembler à un Focke Wulf 190 !    :razz:
Découpe et collage de la nervure située en bout de fourreau, qui servira également pour partie, au support du train d'atterrissage.

Après collage des deux demi-ailes entre elles, collage du bord d'attaque en balsa 200/10 à la colle polyuréthane
Première mise en forme du bord d'attaque...

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Jackie le 2012-03-23 09:44:47
    Dit Alain, tu m'en fait un de Focke Wulf... ca a l'air si facile pour toi !... :-? Au risque de me r?p?ter : Pense FORT a l'ancrage du train, je te garantie que les contraintes sont s?v?res, vu la longueur des papates, on ne pose pas toujours sur des ?ufs !... En tous cas, je te f?licite ? nouveau pour cette r?alisation ! :-P Amicalement Jackie
    • Alain RONK le 2012-03-23 12:40:31
      Author
    Salut Jackie, C? c'est s?r, la fixation du train est r?ellement le point sensible de cette fabuleuse maquette. :cry: Mais bon, je reste optimiste sur la r?sistance des patounes. :-P :-P :-P Mais il n'y a pas que les patounes qui doivent ?tre solides..., le pilote aussi... :wink: Cordialement, Alain 8)
    • marc lietzmann le 2012-05-06 20:28:42
    bonjour superbe boulotet tres belle realisation j ai une petite question quelle couleur utiliser vous sur vos master Marc
    • Alain RONK le 2012-05-06 20:36:06
      Author
    Bonsoir Marc, Je ne comprends pas bien votre question... 8-O La couleur du master n'a aucune importance. Sur le site, de nombreux exemples le montrent. Ce qui compte, c'est l'?tat de surface du master qui sera reproduit lors du moulage. Cordialement, :wink: Alain RONK

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.