Vous êtes ici : Accueil / Constructions des copains / Serge DELEURME / Construction du Fly Baby, Serge DELEURME

Construction du Fly Baby, Serge DELEURME

Je suis donc entrain de construire ce Fly Baby au 1/3, version monoplan, en suivant les plans de chez Balsa USA procurés chez Aérokit-AMR. Rien de particulier, sinon qu’il faut adapter au mieux les mesures US / métrique pour les matériaux de construction.


J’ai modifié, par rapport au plans, le mode de fixation des ailes avec une clé carbone (de chez RONK Aviation Résine) car je ne voulais pas de système d’ailes « repliables » le long du fuselage comme sur le vrai. J’ai prévu de le motoriser simplement avec un Titan 45. Je joins ici pour infos, quelques photos de la construction.

Le 1er Novembre 2019

Bonjour Alain,

Après le montage des structures vient l’entoilage…Comme nous n’avons pas de cabine de peinture au club, j’ai opté pour la solution d’un film thermo-rétractable , puis il m’à fallu faire un choix :

- soit coller d’abord tout l’empennage sur le fuselage, puis entoiler le tout ensemble (pas pratique…)

- soit entoiler séparément chaque élément de l’empennage (stab puis dérive) puis entoiler le fuselage, et enfin assembler/coller le tout . j’ai opté pour cette seconde solution .

Rien de particulier à signaler à part la forme galbée de la partie haute du fuselage que j’ai dû recouvrir avec 3 panneaux distincts (de l’arrière vers l’avant du fuselage ) pour me faciliter la tâche. Puis j’ai mis des faux rivets aux endroits des recouvrements de ces 3 panneaux (presque comme sur le réel).

J’ai fabriqué un support moteur à longueur adéquate (pour le Titan 45 que je possède), en collant 3 épaisses rondelles de bois dur, puis le les ai fixées sur la cloison à l’aide de tiges filetées.

J’ai positionné le capot moteur ayant déterminér la longueur de l’ensemble (y compris les angles de calage) et le problème que j'ai rencontré est que le centrage me semble beaucoup avant (nez de l’avion lourd) et même si je positionne les batteries à l’arrière de l’avion, il faudrait que j'y rajoute du lest. De plus, le plan positionne le centre de gravité à 25% de la corde d’aile et mon calcul le positionne autour de 30% …Même avec un CG plus avant (à 25%)  il est encore trop lourd du nez ! (sans avoir monté le capot , le pot d’échappement, le train avec les roues, l’hélice…)

Il me faudra donc sans doute changer le support d’hélice (par un plus long) de manière à pouvoir reculer l’ensemble moteur (et donc raccourcir mes tiges filetées) . D’autre part le capot est étroit, et si je monte le pot d’échappement standard du Titan 45 (coté latéral moteur) le capot vient toucher la paroi du pot (impossible de positionner correctement le capot…). Il va donc me falloir réaliser un pot de type « Pitts » pour un échappement arrière et non latéral.

Le 1er Avril 2019

J’ai motorisé l’avion avec un titan 45 et le pot d’échappement est constitué de 2 cartouches de gaz et des raccords de plomberie brasés .

Le capot en ABS (provenance Basa USA) est en 2 parties à assembler (en y faisant fondre des bandes d’ABS avec de l’acétone).

Comme le moteur est situé bien en avant du fuselage, j’ai pris la précaution de reculer au maximum sa position sur la cloison (et j’ai mis un porte hélice rallongé) et, malgré ces précautions, un test de centrage montre que les batteries (2 x 2S) doivent être situées vers l’arrière du fuselage. J’aurais peut-être dû mettre les servos de profondeur dans les stab …(mais c’est pas très" maquette ").

Le train d’atterrissage reçoit ,en partie basse, un axe en acier traversant l’ensemble du train (qui supporte les des 2 roues comme l'avion grandeur) et les extrémités de cet axe de roues comportent un système d’attache de haubans ( d’intrados d’aile) qui reçoit des chapes pour démonter/remonter rapidement sur le terrain. Les haubans d’aile d’extrados sont aussi démontables (chapes) pour permettre d’enlever les ailes rapidement sur le terrain.

Coté finitions, je me suis inspiré d’un avion grandeur (avec une déco simple) et j’ai remplacé la verrière constituée de 3 vitres plates style « Tiger Moth » par une verrière de forme arrondie  (adoptée aussi par certains propriétaires de cet avion grandeur) . Autre modification apportée… le capot de l’avion grandeur peut recevoir différentes configurations de moteurs (le plus souvent le 4 cyl à plat dont les culasses traversent chaque coté du capot type Piper) et, là aussi, j’ai opté pour une configuration plus " esthétique " d’un Fly Baby grandeur dont les culasses du moteur ne traversent pas ce capot. Si je trouve des carénages de roues à la dimension, j’en mettrai…car certains grandeur en possédaient (mais j’ai pas encore trouvé de carénages pour roues de 145 mm !)  Enfin, un plancher démontable cache les divers câblages.

A bientôt pour la suite !
Serge


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour
>>>>> Sommaire : l'atelier de Serge DELEURME

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.