Vous êtes ici : Accueil de Fonce, et tourne à gauche !!!

RONK Aviation Résine, le magasin de Fonce et tourne à gauche

RONK Aviation Résine

www.ronk-aviation-resine.fr

Construction du fuselage du FW 190

  Après avoir fabriqué tous les moules (Voir les rubriques correspondantes), il est temps de construire le fuselage, et d'assembler les différents éléments...  

Insertion du stabilisateur dans le fuselage fibre et présentation du volet de dérive Maintenant, il faut dessiner la forme exacte des couples qui seront présents dans le fuselage fibre. Pour ce faire, il suffit simplement de  mouler une bande de tissu dans le moule du fuselage à l'endroit où se trouvera le couple. Après démoulage, on a l'empreinte exacte du contour extérieur du couple ! Il ne reste plus qu'à tracer le gabarit sur un carton épais puis, s'assurer que la découpe est parfaite avant de la reporter définitivement sur le bois. Pour l'exemple, ci-dessus, découpe du gabarit du couple N° 2 Présentation du gabarit carton  N° 2 dans le fuselage Report du gabarit sur du contreplaqué de 5mm, puis découpe du CTP Et toc, positionnement parfait du couple à sa bonne place ! Idem pour la cloison pare feu, première présentation dans le fuselage... Les deux retours fibre (en haut et en bas) qui renforceront la fixation de la cloison pare feu, imposent de rentrer le couple par l'intérieur du fuselage. Et çà rentre !!! Les deux couples N° 4 & 5 de la partie arrière du fuselage sont réalisés en roofmat de 40 mm d'épaisseur, peu de poids et rigidité assurée ! Collage définitif des deux couples, en vue avant de l'intérieur... et en vue arrière. Les couples N° 2 & 3 son réalisés en contre plaqué de 50/10 et collés au fuselage avec du tissu et de la résine, recto / verso. Découpe d'une entretoise de 15mm d'épaisseur en contreplaqué qui sera collée sur la cloison pare feu pour un positionnement optimum du moteur 3W120 bi-cylindre. Ce moteur ancien est alimenté par l'arrière, d'où le trou pour y insérer le carburateur à l'intérieur du fuselage. La découpe situé à droite permet "d'encaisser" le décalage du cylindre droit, embiellage du bi-cylindre à plat oblige ! Collé sur la cloison, on se rend mieux compte de la "contrainte" mécanique du montage liée à la géométrie du moteur. Bati moteur 3W 120 Il est temps désormais de démonter le 3W 120 cc de son bâti temporaire, de son banc d'essai. Pour info, un bâti de ce type est très utile pour les réglages et / ou rodage des grosses cylindrées. Le maintien au sol de ce banc d'essai est OBLIGATOIRE à l'aide de chevillettes de maçon, ou tout autre méthode fiable ! Ne l'oubliez pas, SECURITE et SECURITE avant tout !!! Présentation du moteur sur la cloison pare feu. Découpe des deux sorties d'échappement pour une mise aux cotes parfaites avec le capot moteur. Le positionnement du moteur sur le fuselage et, avec le capot, est parfait. Cà commence à devenir sympa !

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour

La construction du Focke Wulf 190

  Focke-Wulf-190Le grandeur (photo ci-dessous), seule réplique volante en Europe de ce warbird, servira de modèle pour la décoration de nos deux Focke Wulf 190.Comme évoqué dans l'album photo du "Focke Wulf 190 de Laurent", cette machine historique construite il y a 25 ans, va servir de master pour le moulage de nos deux futurs warbirds de 3,15 mètres d'envergure...

Continue reading

Moulage du capot du FW 190

Le master du capot est superbe !!!  

FW 190 1ère partie, moulage du capot
Le moule sera en trois parties, pour un démoulage "aisé".
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Application du démoulant
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Puis, application du gelcoat et des différentes épaisseurs de tissu et résine
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Idem pour la deuxième partie
FW 190 1ère partie, moulage du capot
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Troisième et dernière partie du moule
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Perçage et mise en place des boulons de maintien puis, ébavurage des retours
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Vision intérieur du moule après démoulage
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Le master n'a pas trop souffert lors du moulage / démoulage.
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Maintenant, il faut fabriquer deux capots...
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Application du démoulant
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Fermeture du moule puis, application du gelcoat
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Vu le volume du capot, les pièces de tissu peuvent être posées moule déjà fermé.
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Le premier capot de Focke Wulf 190 est train de sécher !!!
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Et toc, un capot de FW 190 !
FW 190 1ère partie, moulage du capot
Cà peut aussi servir de casque pour gladiateur...

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour

Moulage de la trappe du FW 190

 

Sur le grandeur, un capot de grande taille se situe entre le capot moteur et la verrière. Ce capot va nous servir de trappe d'accès pour l'intérieur du fuselage sur sa partie avant.

Moulage des montants de verrière du FW 190

 

Nous allons maintenant mouler les montants de la verrière de ce fameux FW 190 !
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
La verrière du FW 190 est en deux partie : une fixe à l'avant, et une beaucoup plus grande et coulissante située à l'arrière.
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Du démoulant...
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Du Gelcoat...
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Du tissu...
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Et les deux moules sont opérationnels.
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Il n'y a plus qu'à mouler les pièces finales...
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Démoulant, gelcoat, tissu, etc...
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Quelques mèches de carbone sont nécessaires pour renforcer les montants de verrière
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Les montants de verrière en deux partie sont prêts. Remis par dessus une bulle thermoformée, et la reproduction à l'identique est parfaite !!!
FW 190 3ème partie, moulage des montants de verrière
Présentation des pièces déjà moulées sur le master du fuselage.

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour

Construction de l'empennage du FW 190

 

En attendant des jours meilleurs, en terme de température pour fabriquer le moule du fuselage, démarrage de la construction du stabilisateur et de la dérive du FW 190.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
.Le stabilisateur, de construction classique, est constitué de deux demi "coquilles".
Assemblage de la première partie.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Après fabrication de la deuxième demi "coquille", collage des deux, l'une face à l'autre.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Les gouvernes sont tout ce qu'il y a de plus classique.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Coffrage de l'extrados en balsa 20/10ème
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Idem pour l'intrados, coffrage en balsa 20/10ème.
En arrière plan, les gouvernes de profondeur prennent forme.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Dans l'état actuel des choses, le plan fixe est quasiment fini.
Envergure du stab : 107 centimètres
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Le pourtour de la dérive est constitué de balsa en lamellé collé, léger et solide.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Pré-ponçage avant collage des nervures et mise en forme définitive.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Collage des nervures du volet de dérive.
FW 190 4ème partie, construction stabilisateur et dérive
Vue d'ensemble de la structure de l'empennage

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour

Moulage des fourreaux de clé d'ailes du FW 190

 

La clé d'aile, d'un diamètre de 40 mm, traversera le fuselage et mesurera environ 1500 mm.
Deux fois 450 mm dans les ailes et environ 550 mm pour traverser la largeur du fuselage, nécessite trois fourreaux de clé d'aile. Voici sa fabrication par l'image.    
Pour ce faire, nous avons besoin d'une "chaussette" tissée d'un diamètre de 40 mm, de film alimentaire et de la résine.
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
Dérouler et découper le film sur la longueur voulue en prenant une petite marge de sécurité.
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
Effectuer environ deux tours avec le film alimentaire au tour de la clé en évitant au maximum, de faire des plis.
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
Après avoir enfiler la chaussette, et en prenant également une petite marge de sécurité sur la longueur, scotcher les deux extrémités de la "chaussette" pour un maintien parfait des fibres en bout de tissu.
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
On résine l'ensemble et, on laisse sécher...
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
Après séchage complet et définitif, on tire sur le fourreau, on enlève le film alimentaire, et c'est tout !!!
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
FW 190 5ème partie, moulage et fabrication des fourreaux de clé d'aile
La même opération répétée trois fois de suite, et les fourreaux de clé d'aile sont désormais opérationnels !

>>>>> Sommaire Alain RONK construction


>>>>> Haut de page
>>>>> Page d'accueil
>>>>> Dernières mises à jour